Des mots-clés qui boostent votre CV

Convaincre un robot par des mots-clés  

Un Applicant Tracking System ou ATS (système de gestion des candidats) ou logiciel de système de gestion de données relatives au recrutement en ligne, améliore le processus de sélection de candidats et facilite le « matching » avec la description d’un poste. Au départ rien ne vous indique que vous postulez par le biais d’un robot qui va scruter votre dossier.

Les ATS étant de plus en plus utilisés tant par les cabinets de recrutement que les entreprises, vous avez tout intérêt à prendre certaines précautions, en utilisant plutôt un format Word par exemple, certains logiciels ne lisant pas le PDF. Ces logiciels éliminent le CV qui ne possède pas certains mots-clés. Autant les insérer dans votre curriculum vitae ou votre lettre de présentation pour démontrer tant au robot qu’au recruteur que vous répondez aux exigences du poste.

Identifier et choisir le mot-clé efficace

Le mot-clé pertinent recouvre les exigences professionnelles spécifiques: compétences, diplômes, métiers exercés, responsabilités assumées, employeurs précédents… Il montre d’un coup d’œil au recruteur que vous êtes le bon candidat pour le poste. Vous devez donc insérer les termes techniques propres à ce métier, les expressions habituelles utilisées pour parler de cette fonction. Le plus simple est de recueillir dans l’annonce d’emploi les mots clés et les intégrer à votre CV, vous donnerez satisfaction à l’ATS qui va le balayer et y trouvera ce qu’il recherche.

Insérer les mots-clés à bon escient 

L’optimisation de votre CV implique autant d’adjoindre le mot-clé adapté que d’en omettre les mauvais. En général, mieux vaut en insérer 25 à 30 pour éviter l’overdose du scanner et d’être spammé. Vous devez les placer stratégiquement dans l’énoncé de votre objectif, la présentation de vos expériences, la formation et les diplômes, au fil du cursus, ou bien dans la lettre de motivation et le courrier électronique. Il va de soi que vous devez correctement orthographier votre message, les fautes d’orthographe étant souvent pire que l’inexpérience. Pour être sûr de l’efficacité, choisissez des termes étroitement liés à votre métier et environnement professionnel.

Le mot-clé est souvent un verbe d’action

Vous devez a priori le faire aussi pour votre lettre d’accompagnement ou de motivation au cas où celle-ci serait aussi scannée, ce qui augmente vos chances d’être sélectionné pour une entrevue. Dans tous les cas, utilisez les verbes d’action, ils dynamisent votre message ; leur usage approprié démontre que vous avez vraiment exercé ce métier, et leur présence dans tous vos documents donne à « manger » au logiciel de présélection. 


                                                                                                                  Source : Cadre et dirigeant magazine janvier 2020

Card image cap

S'abonner au blog

Recommander à un ami

Plus d'articles