Les seniors dans l’IT

 
Malgré des carrières souvent riches, la catégorie des seniors éprouve des difficultés à évoluer professionnellement, se reconvertir, ou tout simplement se réintroduire dans le monde du travail.
« Trop chers », « trop rigides », « trop qualifiés » ou encore … « trop vieux » ?
Préjugés !
 
A quel âge devient-on senior ?
Si l’âge donné dépend du secteur d’activité, il est dans le monde professionnel, « coutume » de désigner toute personne de plus de 45 ans comme étant senior… C’est dire.

Voici deux pistes pour booster votre employabilité.

Les SSII, partenaires de votre carrière
Avec un taux de chômage d’environ 4% (sur cette catégorie), vous pouvez éprouver des difficultés à trouver un emploi, malgré la légitimité de votre candidature (parcours, expériences, responsabilités).
Sachez que votre expérience a de la valeur, et ça, les SSII l’ont bien compris.
En lien avec le marché et les clients, elles sont pour la plupart à même d’identifier vos forces, afin de défendre votre expertise et vous accompagner vers de nouveaux challenges.  

Alors, faites-en vos alliés !

L’employabilité grâce à la formation continue
Votre potentiel est réel ! Afin d’orienter/booster votre carrière, n’hésitez pas à vous former aux nouvelles technologies spécifiques, le management de projet et tous autres aspects que vous souhaiterez valoriser. C’est l’occasion de certifier vos compétences, en acquérir de nouvelles et montrer que vous n’en avez pas terminé.

Ce point est crucial et décisif dans un monde IT toujours plus rapidement transformé.
Notez que 30% des professionnels Suisses n’ont suivi aucune formation au cours de ces 12 derniers mois.
De plus, si vous êtes en poste, la formation continue vous sera toujours bénéfique dans le cadre d’évolutions internes. 
Par ailleurs, les employeurs sont de plus en plus enclins à supporter une partie des coûts de formations.

Card image cap

S'abonner au blog

Recommander à un ami

Plus d'articles